Page d'accueil

30 ans d’Opel Astra : reine des ventes et ambassadrice de l’évolutionAutre nom, même mission : l’Astra perpétue la tradition d’innovation de la Kadett.

Astra_30_years_header2

En 1991, l’Opel Astra reprenait la mission assignée à l’Opel Kadett : faire évoluer le segment des compactes et rendre l’innovation accessible au plus grand nombre. Avec son prédécesseur, et plus que tout autre modèle, l’Astra est devenue l’ambassadrice du changement pour la marque Opel, portant les messages importants du constructeur automobile. Des messages qu’elle exprime au travers de son design, de sa polyvalence et de son dynamisme sur la route, ainsi par le plaisir, l’accessibilité et la précision allemande.

 

En phase avec l’époque : l’Astra fait ses débuts en 1991

Lorsque l’Opel Astra fut présentée en première mondiale en 1991, le monde était en pleine mutation. La nouvelle génération de la compacte Opel incarnait totalement l’esprit du changement. Elle se dotait d’un nouveau nom – Astra, comme sa compagne britannique Vauxhall – et d’une multitude de systèmes de sécurité nouvellement développés, tels que les rétracteurs de ceinture de sécurité avant. Connue en interne sous le nom d’Astra F, elle mettait également l’accent sur la compatibilité environnementale, avec un niveau élevé de recyclabilité qui permettait de faire un grand pas vers la réutilisation complète des matières premières. Son apparition a suscité l’engouement des clients qui se sont rués dans les showrooms des concessionnaires. Avec une production de quelque 4,13 millions d’unités entre 1991 et 1997, l’Astra F est à ce jour le modèle le plus vendu de la marque Opel.

 

1997 : Hollywood débarque à Rüsselsheim avec l’Astra G

Le succès de l’Astra F l’a rendue difficile à surpasser. Alors, quand il s’est agi de la génération suivante, Opel a cherché l’inspiration en dehors des sentiers battus. Par exemple, l’équipe de designers a créé l’Astra G en s’inspirant du film « Jurassic Park ». Ce qui ne veut pas dire que le modèle a été cloné à partir de l’ADN d’un dinosaure. Les concepteurs ont plutôt utilisé un programme de conception assistée par ordinateur (CAO) appelé ALIAS, qui avait été développé à l’origine pour les films d’animation par ordinateur tels que la superproduction hollywoodienne. Ce logiciel a permis à l’équipe de travailler sur le nouveau modèle dans un environnement virtuel en trois dimensions.

L’Astra H a presque atteint le statut de blockbuster en 2003. Lors de la première du modèle de troisième génération au Salon international de l’automobile de Francfort, le respecté magazine automobile allemand auto motor und sport a demandé à ses lecteurs qui visitaient le salon quelle était leur compacte préférée. La nouvelle Opel a remporté une victoire écrasante avec 52% des voix.

Pour la quatrième génération, Opel a supprimé la lettre « I », afin d’éviter toute confusion avec le chiffre « 1 ». C’est donc l’Astra J qui, en 2009, a repris les technologies avancées de l’Opel Insignia, la familiale de la gamme, pour les proposer pour la première fois sur une compacte. Grâce aux phares AFL+, l’Astra pouvait voir dans les coins, tandis que la caméra frontale Opel Eye reconnaissait non seulement les panneaux de signalisation mais pouvait également avertir les conducteurs s’ils risquaient de dévier de leur trajectoire.

 

Montrer la voie : phares matriciels Intelli-Lux LED® pour la Voiture de l’Année

Perpétuant une tradition établie de longue date, l’Astra K s’est distinguée par sa technologie d’éclairage. La « Voiture européenne de l’Année 2016 » a été la première à lancer sur le segment des compactes les phares matriciels adaptatifs Intelli-Lux LED®, jusqu’alors réservés aux modèles de luxe et premium de catégorie supérieure. En outre, l’Astra K s’est appuyée une fois de plus sur le confort avec l’arrivée de sièges avant ergonomiques certifiés par l’AGR (Aktion Gesunder Rücken, association pour la santé du dos). Les sièges pouvaient même bénéficier de fonctions de ventilation et de massage, comme c’est le cas sur la toute nouvelle Astra d’aujourd’hui.

 

Six fois au meilleur niveau : l’Astra de 1991 à 2021

Avec l’annonce du modèle 2021, l’Opel Astra entre dans sa sixième génération et entame une nouvelle ère. Pour la première fois, la compacte est disponible en propulsion électrique, avec une hybride rechargeable proposée en deux niveaux de performance. De plus, elle existe aussi en versions dotées de moteurs à essence et diesel très sobres. La nouvelle Opel Astra est également un bel exercice de style pour le constructeur allemand : audacieuse et sobre, elle arbore la nouvelle face avant de la marque, l’Opel Vizor, et la planche de bord numérique Pure Panel.